etude-renovation-dune-piece-de-lecture.jpg

Argile sur les murs et au plafond. Peinture à pigments naturels.

La bibliothèque est incrustée dans l’épaisseur du mur porteur.

Les poutres bois et colonnes sont des billes de chemin de fer en chêne,

rabotées ou sciées dans leur largeur pour les étagères.

Le plancher remplacé, la moquette est tendue (non collée)

sur un tapis de fibres naturelles. Le pas au sol est feutré.

rimg0039.JPG

Ouverture du plancher. Les poutres seront remplacées une par une.

rimg0048.JPG

Le point de rosé et les anciennes infiltrations d’eau ont pourri le

linteau qui a été remplacé par une bille en chêne de chemin de fer.

rimg0033.JPG

L’Argile.

rimg0067-1.JPG

Après une couche d’accrochage sur les murs et au plafond anciens en chaux,

une couche d 10mm est étalée sur un treillis en fibre nylon pour son armature aux points et fissures sensibles.

rimg0007.jpg

C’est un travail de force et d’agilité. L’argile gorgée d’eau pèse lourd.

Il faut beaucoup de patience et respecter les temps de sèchage et

de ré-humidification des surfaces à lisser au couteau japonnais.

Cependant l’argile reste un travail simple après connaissance du matériaux.

rimg0018.jpg

Lissage de finition de l’argile.

rimg0003-1.jpg

rimg0013.jpg

L’Argile sur des blocs Ytong

a été un succès total.

Les avantages sont nombreux et le moins négligeable est que le séchage de la 1ère couche de 7mm d’argile fraichement posée est encore plus rapide, car les blocs absorbent l’eau.

La 2ème couche 3mm sur un treillis en nylon peut se faire après quelques jours seulement !!!

L’eau absorbée dans la masse du mur ytong sera évacuée naturellement avec le temps, bien après que les travaux soient terminés.

rimg0003.JPG

Couche accrochage sur blocs Ytong, à droite le cimentage 7mm

117.JPG

Résultat après le séchage et 3mm d’argile de finition teintée en blanc

100.JPG

rimg0002.JPG

PHOTO BAS : suivant les différents matériaux du support bois ou ytong, le sèchage de l’argile varie.

rimg0001.JPG

RENOVATION D’UN PLANCHER et ISOLATION

dsc00038.JPG

pict0001.JPG

Dämstatt : l’isolation thermique, ininflammable classe M1 (1/2 heure). Au test, posé sur une plaque électrique, il ne brûle pas. Il se consomme à forte température, se cristallisant. Côté phonique, ce matériaux de recyclage a aussi une excellente performance.

Remarquez à gauche des photos, une plaque d’acier de 6mm posée à plat sur 2 nouvelles poutres métalliques HEB160 jumelées côte à côte (voir plus loin : stabilité). Cet ensemble assurera la stabilité d’une future cheminée maçonnée. C’est 1500kg possibles sur cet ensemble. La sécurité est doublée par précaution. Ouvrir un plancher doit être étudié pour de nombreuses possibilités d’avenir. Car une fois refermé, on regrette les projets irréalisables ou à grand frais. Tout est repéré, mesuré, dessiné en 3D en DAO (voir ACCUEIL)

pict0036.JPG

Plusieurs applications possibles. Ici, les ballots en sacs de 20kg, sont brisés dans une cuvette caoutchouc de maçon, avec une hélice à mélanger la peinture… mettez un masque filtre, des lunettes et des gants.

En 4 minutes, ils sont brisés et rendus comme du coton prêt à être disposés sur un pare-vapeur (film plastique transparent de 2/10mm) étendu sur votre nouveau plancher à rénover (voir photos plus loin). Prévoyez une sur-épaisseur de 10cm par rapport au niveau fini de votre futur recouvrement (OSB rainuré-languetté). Car lorsque vous aurez posé ces panneaux de 2,50m x 1,25m (poids 45kg), cette sur-épaisseur se tassera, donc plus dense, plus compacte, meilleur rendement thermique, phonique, sec car possédant des cristaux, duvets étanches à l’air, s’insufflant naturellement dans tous les orifices (y compris ceux de vos narines ! pensez donc au masque). A ce stade, vous aurez une étrange sensation de protection dans votre nouvelle pièce. Une nouvelle isolation est naît.

Pour accueillir cette ‘densité isolante’ sur un film plastic 2/10mm appelé ‘pare-vapeur’ (comme une buée se pose l’hiver sur vos vitres de voitures) il ne faudrait pas que cette même vapeur d’eau se transmette dans l’isolant. Ce serait les débuts des moisissures. Pare-vapeur entre les pièces d’habitation chaudes de l’étage et le local froid des nuits au rez de rue.

Une seconde protection doit également être posée par dessus le plancher, car un verre d’eau, un bac à plantes trop arrosé, peut inonder la moquette, les panneaux OSB, les poutres, l’isolant, pour se recueillir finalement dans la cuvette formée de votre film plastic pare-vapeur. Le pire et pour longtemps !

dscn2677.JPG

Pose du film plastique 2/10mm sur le plancher OSB.

C’est tout le complexe OSB + isolant qui est protégé.

Ci-dessous : Pour assurer l’étanchéité contre des courants d’air résiduels créant des sentiments d’inconfort, coulez une couche de mousse le long du périmètre de la pièce. Remarquez que le film pare-vapeur emprisonne sous le plancher, l’isolant Dämstatt. Les rebords du film sont généreux et coiffent d’une bande de 20cm sur tout le contour de la pièce. C’est sur cette bande que viendra se coller le 2ème pare-eau recouvrant les panneaux OSB sur toute la surface de la pièce (voir photo suivante)

dscn2680.JPG

rimg0042.JPG

Un second Film couvre toute la surface de la pièce.

FIGARO MAGAZINE : Heureux comme un français en Belgique

etude-renovation-dun-sallon-01.jpg

Calligraphie : Poèmes de l’époque Tang par Christian Schneider